Quels sont les symptômes du cancer de l’ovaire? Différences entre les cancers de l’ovaire, de l’utérus et du col de l’utérus

¿Cuáles son los síntomas del cáncer de ovario? Diferencias entre el cáncer de ovario, útero y cérvix

Le cancer de l’ovaire ou le cancer des ovaires survient lorsque les cellules qui tapissent les ovaires, les trompes de Fallope ou le péritoine proche des ovaires, se développent de manière incontrôlable. C’est une tumeur gynécologique rare mais de mauvais pronostic, car dans 80% des cas elle est détectée à un stade avancé. Différentes techniques sont utilisées pour détecter le cancer de l’ovaire, telles que l’échographie transvaginale ou les tests sanguins CA-125.

 

Les principaux symptômes du cancer de l’ovaire

L’un des principaux problèmes de ce type de tumeur est l’absence de symptômes spécifiques ou clairs, qui incitent la patiente à consulter un médecin à un stade précoce de la maladie. Dans la plupart des cas, les patientes commencent à en ressentir les symptômes alors que la maladie s’est déjà propagée. Malgré cela, les symptômes les plus fréquents du cancer de l’ovaire sont:

  • Gonflement abdominal
  • Douleurs abdominales ou pelviennes
  • Difficulté à manger ou se sentir rassasié rapidement en mangeant
  • Sentiment constant de besoin d’uriner

 

En plus de ces symptômes, vous pouvez également ressentir:

  • Fatigue
  • Problèmes d’estomac
  • Mal de dos
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Constipation
  • Changements dans la période menstruelle
  • Gonflement abdominal avec perte de poids

 

Bien que ces symptômes soient également causés par d’autres pathologies ou naturellement à des périodes telles que la ménopause, s’ils se produisent régulièrement, il est important que vous preniez rendez-vous chez votre médecin.

 

Quelle est l’espérance de vie avec un cancer de l’ovaire?

Lorsque le cancer de l’ovaire est détecté à un stade précoce, environ 94% des patientes vivent plus de 5 ans après le diagnostic. Cependant, seulement 20% des cas de cancer de l’ovaire sont détectés à un stade précoce. C’est pourquoi il est très important de savoir reconnaître les signes et symptômes du cancer de l’ovaire, ainsi que de faire des contrôles réguliers chez le gynécologue.

 

Las diferencias entre cáncer de ovario, de útero y de cérvix

Il est courant de confondre le cancer de l’ovaire avec le cancer de l’utérus et le cancer du col de l’utérus. Bien que les trois cancers se trouvent dans le système reproducteur féminin, il existe des différences.

 

Lorsque nous parlons du cancer de l’utérus, nous faisons référence aux cas où la pathologie apparaît dans l’endomètre, c’est-à-dire dans les parois internes de l’utérus. La plupart des cas de cancer de l’utérus sont détectés à un stade précoce et le traitement offre une forte probabilité de survie. Il existe différents tests pour diagnostiquer le cancer de l’utérus, tels que la colposcopie ou les biopsies cervicales. Le traitement se fait généralement par intervention chirurgicale dans laquelle il est nécessaire de retirer l’utérus, les ovaires et, dans certains cas, les ganglions lymphatiques proches de l’utérus. Il peut également être nécessaire d’effectuer une radiothérapie après la chirurgie et moins fréquemment, une chimiothérapie.

 

En revanche, le cancer du col utérin survient lorsque des cellules cancéreuses se trouvent dans le col de l’utérus, qui est la partie la plus distale de celui-ci, connectée à la zone vaginale. Contrairement aux deux autres, le cancer du col de l’utérus affecte les jeunes femmes et est diagnostiqué par cytologie. Le traitement pour les cas au stade précoce de la maladie consiste à réaliser une intervention chirurgicale au cours de laquelle l’utérus, les paramétries, les ovaires et les ganglions lymphatiques proches du col de l’utérus sont retirés. Pour les cas plus avancés, le traitement est basé sur l’application de chimiothérapie et de radiothérapie.

 

La chirurgie représente plus de 70% du succès du traitement. C’est pourquoi il est très important de se mettre entre les mains de chirurgiens experts et d’équipes multidisciplinaires pour assurer le plein succès du traitement de la pathologie. Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’équipe spécialisée en chirurgie gynécologique du cancer de l’Institut Quénet Torrent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *